top of page
  • Photo du rédacteurEsther Brelet

Comment faire face à une erreur d’arbitrage ?

Cela est déjà arrivé à tout arbitre : faire une erreur d’arbitrage et s’en rendre compte en plein match. Comment la surmonter ? Ce qui est important car le match n’est pas terminé. Inutile de multiplier les erreurs et d’aggraver la situation.


Nous pouvons déjà utiliser ce que l’on appelle le discours interne, c’est-à-dire la façon dont on se parle à soi-même. Dans ce genre de situation, il est possible de se dire : « Je verrais ça plus tard, je reste concentré sur le match / sur l’instant présent. »


A chacun de trouver la phrase qui lui correspond et qui lui permet de remettre à plus tard l’analyse ou l’auto-critique de son erreur, pour plutôt rester concentré sur ce qui se passe devant lui, ici et maintenant.


Cela peut être intéressant de réfléchir en amont à des phrases toutes faites que l’on peut se dire dans certaines situations, pour les utiliser ensuite plus facilement, presqu’automatiquement, quand on en a besoin.


Hormis le discours interne, nous pouvons aussi faire appel à l’imagerie mentale. Il est ainsi possible, par exemple, de visualiser l’erreur comme un fichier que l’on mettrait de côté pour l’instant, ou comme un objet que l’on poserait sur une étagère en attendant le bon moment pour s’en servir. Bien sûr, il est préférable que cette visualisation se fasse très rapidement pour revenir au match que nous arbitrons encore.


erreur arbitrage, discours interne, visualisation, imagerie mentale

Personnellement, j’utilise le discours interne quand je me trompe, que je donne la mauvaise cotation de points par exemple. Je me dis rapidement que je verrais ça plus tard, c’est comme si je switchais, et je reviens sur le combat qui se poursuis. Il y a d’autres points à donner et je ne souhaite pas être parasitée par une erreur sur laquelle je n’ai plus d’action. Je reviens dans l’instant présent et je me reconcentre.

13 vues0 commentaire
bottom of page