Rechercher
  • Esther Brelet

Qu'est-ce que l'anxiété ?

Dernière mise à jour : 4 sept.

L’anxiété est une émotion courante et tout le monde l’a déjà ressentie un jour. Elle se définit comme l’anticipation d’une menace future. Elle s’accompagne d’un état de vigilance (l’impression d’être toujours sur le qui-vive), d’un sentiment désagréable d’appréhension et d’une certaine tension musculaire. L’anxiété s’estompe généralement assez vite et elle peut être positive, améliorant les performances physiques et intellectuelles.


C’est quand elle persiste qu’elle devient alors problématique et interfère avec le fonctionnement normal et les activités quotidiennes de la personne qui en souffre.

Quand est-ce le cas ?


L’anxiété peut être considérée comme problématique lorsque son intensité est exagérée par rapport au « danger réel », lorsque les inquiétudes sont excessives et irréalistes, et lorsqu’elle entraine un niveau de détresse important chez la personne. Dans ces cas, nous parlons alors d’anxiété pathologique ou bien de trouble anxieux. Des questionnaires peuvent être proposés, en plus d’un entretien, pour évaluer cette anxiété. Le but est de répondre, entre autres, aux questions suivantes :

  • Est-ce qu’elle est pathologique ?

  • Quelle est l’intensité de l’anxiété ?

  • Quelle est sa fréquence ?

  • Comment se manifeste l’anxiété chez cette personne ?


Les symptômes de l’anxiété peuvent être, selon les personnes, d’ordre physique avec des troubles du sommeil, des maux de tête, des palpitations cardiaques, des troubles digestifs, une sensation de boule dans la gorge, des engourdissements dans les membres, des tremblements, des étourdissements, une transpiration excessive, des bouffées de chaleur ou bien des frissons.


Ils peuvent être d’ordre psychologique avec, selon les individus, un sentiment d’inquiétude, un sentiment de perte de contrôle, un sentiment de culpabilité ou encore ce que l’on appelle de la labilité émotionnelle, c’est-à-dire des manifestations émotionnelles (colère, tristesse, agressivité, irritabilité, etc.) soudaines, disproportionnées, instables et variant rapidement.


Les symptômes anxieux peuvent aussi être d’ordre cognitif avec, chez certains sujets, des difficultés de concentration ou des pensées incontrôlables.


Il est possible de présenter des symptômes anxieux sans pour autant relever d’un diagnostic avéré de trouble anxieux. Ce diagnostic nécessite la présence de symptômes bien précis.



Anxiété symptômes


L’anxiété est à différencier du stress qui est une réponse physiologique déclenchée par l’organisme face à un état de perturbation (comme par exemple un examen, une compétition sportive, un bruit intense, une rupture, un accident de vélo). Le stress a pour objectif de garder le corps en alerte afin de le protéger contre un éventuel danger.



Je vous présenterai dans un prochain article des outils pour gérer l’anxiété. Et je consacrerai également un article plus détaillé au stress.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout